5. FLEUR D'IMMORTALITÉ

Détail de la porte d'Ishtar à Babylone. Musée archéologique de Berlin.

Après la mort d'Enkidou, Gilgamesh se lançe dans une quête désespérée pour obtenir la vie éternelle. Il va chercher un vieux sage, qui lui révèle l'existence d'une fleur d'immortalité. « Celui qui la mange retrouve immédiatement la jeunesse » dit le vieux sage à Gilgamesh. 

Pensant être arrivé au bout de sa quête, Gilgamesh s'empresse d'aller trouver la précieuse fleur. Mais il décide de ne pas la manger sur place et d'attendre de pouvoir la partager avec les habitants de son royaume.

Sur le chemin du retour, épuisé, il s'endort quelques instants. Profitant de l'inattention du roi, un serpent dérobe discrètement la fleur. Tous les efforts de Gilgamesh pour obtenir la vie éternelle sont ainsi réduits à néant !

Morale de l'histoire : les hommes ne devraient pas chercher à obtenir la vie éternelle car l'immortalité est l'affaire des dieux. Le seul droit des hommes sur terre, nous dit l'épopée de Gilgamesh, est de faire de chaque jour « une fête de joie et de plaisir » ! Une morale à méditer, seul ou en famille. 

2020 - LE MUSÉE IMAGINAIRE DES ENFANTS - apourrouquet@gmail.com