3. GÉNIES PROTECTEURS

 

L'imaginaire mésopotamien est peuplé d'êtres surnaturels qui servent d'intermédiaires entre les hommes et les dieux. Il peut s'agir de génies protecteurs ou de démons malveillants.

 

Les anciens mésopotamiens considéraient les catastrophes naturelles et les maladies comme des attaques des démons. Pour s'en protéger, ils plaçaient des statues de génies protecteurs dans leurs maisons.

Les génies protecteurs sont souvent représentés dans la statuaire mésopotamienne comme des êtres hybrides : hommes ailés ou à tête d'oiseaux, lions ailés.

Plaque en forme de génie ailé et cornu (Sumer), 8e siècle avant J-C.

Musée du Louvre, Paris.

2020 - LE MUSÉE IMAGINAIRE DES ENFANTS - apourrouquet@gmail.com